Ce champ est invalide

Sus au moustique tigre !

  • vendredi 27 juillet 2018 - N°4790

    Risque épidémiologique

    Sus au moustique tigre !

    Sus aux moustiques !

    Avec le chant ininterrompu des cigales et les notes des festivals, l’été amène avec lui une petite musique qu’on aurait volontiers oubliée. Celle des moustiques qui choisissent la fraîcheur du soir et de la nuit pour partir à la recherche de chair tendre et de quelques gouttes de sang à prélever... le nôtre ! Les deux petites ailes de ce suceur de sang volant peuvent en effet battre jusqu’à 2000 fois par seconde. Le vacarme généré a un but bien précis, en plus d’énerver tout humain normalement constitué : les femelles moustiques signalent ainsi aux mâles leur présence. Tant pis pour la réussite de leur technique de séduction, mais il convient de rester vigilants : car le moustique tigre, qui a largement colonisé le Var et le littoral méditerranéen, peut s’avérer porteur de maladies gravissimes, dengue et chikungunya en tête. Les conseils sont basiques mais bons à rappeler : ne pas laisser d’eau croupie, utiliser des répulsifs notamment pour les jeunes enfants, et prévenir les autorités en cas de concentration inquiétante.

     

    « Retour

Annonces légales

Publier une annonce

Particuliers, sociétés
Cliquez ici


Professionnels : Avocats, notaires, experts, comptables
Cliquez ici

Lien Themisia

Agenda

Tous les évènements

Annuaire droit & chiffre

Ce champ est invalide

Newsletter

Déposez votre email ci-dessous

Ce champ est invalide