Ce champ est invalide

Une avancée pour l’égalité femmes-hommes

  • vendredi 1 mars 2019 - N°4821

    Travail

    Une avancée pour l’égalité femmes-hommes

    Le bon sens et la contrainte

    Depuis vendredi 1er mars, les acteurs économiques sont obligés de tenir compte d’une nouvelle donnée, inscrite dans la loi : à travail égal, les femmes doivent recevoir un équivalent à celui que perçoivent leurs collègues hommes. Ecrit comme ça, le postulat pourrait prêter à sourire. Mais c’est pourtant loin d’être une évidence pleine de bon sens, tant les écarts de salaire sont encore et toujours conséquents - en moyenne entre 15% et 20% en fonction des secteurs professionnels. Les blocages et autres freins socio-culturels ont donc conduit le législateur à passer par un texte contraignant, qui oblige les employeurs à jongler une nouvelle fois avec des textes et des directives. Et à devoir passer par une note, comme à l’école, chaque entreprise cumulant un certain nombre de points en fonction des efforts faits pour une meilleure égalité femmes-hommes. C’est infantilisant, certes. Mais une prise de conscience plus précoce aurait évité ce genre de coup de règle sur les doigts...

    « Retour

Annonces légales

Publier une annonce

Particuliers, sociétés
Cliquez ici


Professionnels : Avocats, notaires, experts, comptables
Cliquez ici

Lien Themisia

Agenda

19 06 2019

Présentation de saison Théâtre de Draguignan

Lire la suite

Tous les évènements

Annuaire droit & chiffre

Ce champ est invalide

Newsletter

Déposez votre email ci-dessous

Ce champ est invalide